Actualités de la culture minceur. Toute l'actu minceur


Voici comment les rondeurs ont été admirées ou rejetées selon les époques.

perdre du poids en automne

Le poids n'a pas toujours été une source de préoccupation dans l'histoire. Ils ne le quantifiaient et ne le mesuraient pas vraiment.

Christopher E. Forth, historien Symbole de force pour les hommes, de fécondité pour les femmes Au Moyen Âge, être gros est une bonne chose. Dans cette période en proie aux famines et aux épidémies, avoir des réserves signifie manger à sa faim et plus encore.

Être gros est un symbole masculin de puissance.

perdre du poids après Thanksgiving

La grosseur est associée à la force et à la musculature. Pour les femmes, la rondeur symbolise un idéal sensuel et la capacité à concevoir.

t25 perte de graisse

Mais pas dans des degrés extrêmes. Être gros peut alors évoquer positivement de la vigueur, un désir de vivre. À l'inverse, on dénigre le "glouton" et son absence de retenue.

8 boules de perte de poids

Il y a eu des rois au Moyen Âge qui étaient assez gros. C'était associé à quelque chose de monumental, d'immobile.

la graisse corporelle perd en un mois

À cette époque, on associe les fibres musculaires et le contrôle sur les nerfs à la vertu et à la masculinité. Il s'inspire de Sparte comme d'un modèle de ce que les corps devraient être.

brûleur de graisse finaflex px