Articles scientifiques sur la perte de poids. L’exercice et la santé: la perte de poids est-elle nécessaire? | JDQ


Maigrir : 10 vérités scientifiques sur les régimes 10 MIN de lecture 06 jan à 12h14 S Par Coralie Hancok Végétariens, végétalienshyperprotéinés, pauvres en sucre…les régimes sont légion, mais s'adressent -ils à tous, et quelles sont leurs conséquences pour la santé?

étude de perte de poids de jumeaux perte de poids conseils faciles à la maison

Voici quelques éclaircissements indispensables pour bien choisir. Perdre du poids et ne pas le reprendre!

La promesse des cures amaigrissantes est toujours la même, mais la réalité, elle, est souvent plus nuancée. Aujourd'hui, les connaissances s'accumulent en épidémiologie, en génétique, en physiologie ou en biologie cellulaire. Et elles réservent quelques surprises. Ainsi, il apparaît que notre stock de cellules graisseuses resterait le même tout au long de l'âge adulte… même en cas de prise de poids. Maigrir ne consisterait donc qu'à faire diminuer ces cellules de volume sans pour autant les faire disparaître.

Ou encore, certains d'entre nous sont porteurs de gènes qui les prédestinent à dépenser plus ou moins d'énergie pour faire fonctionner leur organisme, et donc à prendre plus ou moins facilement du poids.

Un suivi personnalisé

Un suivi personnalisé Dans ce rapport, la plupart des régimes en vogue Montignac, Dukan, Atkins… étaient épinglés par les experts qui soulignaient les risques de déséquilibres alimentaires engendrés par ces diètes proposées à tous, sans être réellement adaptées à chacun. L'une des solutions les plus sûres consiste à rencontrer un professionnel - médecin, diététicien - qui pourra déterminer le régime le mieux adapté à son organisme et à son mode de vie.

brûleur de graisse spa mince accélérateur de combustion des graisses

Et garder en tête quelques vérités indispensables pour maîtriser l'art de maigrir. En voici dix, à déguster sans modération. Nous ne sommes pas tous égaux face aux régimes Nous l'avons tous constaté, certains dévorent sans prendre un gramme tandis que d'autres grossissent au moindre écart.

Les plus populaires

C'est un fait, nous ne sommes pas tous égaux face à la prise de poids, et par conséquent face aux régimes alimentaires. La cause de cette inégalité semble, du moins en partie, génétique.

Ainsi, plus d'une centaine de gènes liés à l'obésité ont été identifiés, bien que leur contribution relative à l'apparition de l'obésité ne soit pas toujours bien comprise.

Ainsi, selon la version du gène dont on a hérité, on brûlerait plus ou moins de calories. Quant au gène PPARgamma, il est lié à la production de cellules adipeuses. Or, endes chercheurs suédois ont avancé que le nombre d'adipocytes qui stockent les graisses est défini dès l'enfance et l'adolescence, et articles scientifiques sur la perte de poids constant toute notre vie.

Régimes, diététique, alimentation

Max Lafontan, chercheur spécialiste de l'obésité à l'Inserm de Toulouse, confirme : " Lors d'un régime, seule la taille des adipocytes diminue - donc la quantité de graisse stockée - leur nombre, lui ne articles scientifiques sur la perte de poids pas.

D'autres chercheurs ont montré l'influence de notre flore bactérienne sur la prise de poids, certaines bactéries intestinales favorisant l'assimilation de nutriments qui, chez d'autres, seraient éliminés. Les nutritionnistes mettent aussi en avant le rôle des facteurs socio-culturels et psychiques dans la prise de poids et dans l'acceptation d'un régime, d'où la nécessité d'une cure personnalisée.

Calculer son "poids idéal", c'est possible L'indice de masse corporelle IMC obtenu en divisant le poids par le carré de la taille a été adopté comme critère de mesure de l'obésité. Selon l'OMS, il doit se situer entre 18,5 et Pour 1,70 m, le "poids idéal" se situe entre 54 et 72 kg.

Un IMC entre 25 et 30 est signe de surcharge pondérale et, au-delà de 30, d'obésité. COM Cet indice n'est pas adapté aux enfants, femmes enceintes et sportifs de haut niveau, et peut être pondéré selon l'âge et le sexe. La localisation de la masse grasse a aussi son importance. Celle située sur le ventre est la plus néfaste.

Les scientifiques se sont mis d'accord sur le régime le plus efficace

Selon une étude de l'Inserm menée sur personnes, les hom mes ayant un tour de taille supérieur à cm développent 2,2 fois plus de risques cardiovasculaires et 3,4 fois plus de risques de diabète que ceux dont le tour de taille est inférieur à 84 cm. Chez les femmes, le risque est respectivement multiplié par plus de 2 et par presque 6 pour un tour de taille dépassant cm, par rapport à un tour de taille inférieur à 76 cm.

Chez les femmes enceintes, les régimes alimentaires restrictifs sont à proscrire : ils peuvent augmenter le risque de fausse couche ou ralentir la croissance du bébé.

le plus gros brûleur de graisse dAmérique k perte de poids avec le glucomannane

Enchaîner les régimes fait grossir Triste constat! D'après une étude menée en à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu, à Paris, les sujets présentant une obésité massive étaient ceux qui avaient fait le plus de régimes, les avaient commencés le plus tôt et avaient perdu le plus de poids! Pour la professeur en nutrition Irène Margaritis, " il n'est pas rare de voir des personnes devenues obèses après avoir suivi un régime pour perdre moins de 5 kg ".

Et pour cause, explique-telle : " Lors qu'on fait un régime, on in duit un déséquilibre, on déconnecte sa prise alimentaire de ses besoins physiologiques réels, alors que ce lien est indispensable pour maintenir un bon équilibre alimentaire et donc son poids. Un régime induit une perte de masse grasse mais aussi de masse musculaire. Or, si on est moins musclé, le métabolisme de base, c'est-à-dire les dé penses énergétiques au repos, diminue.

Une modification du métabolisme qui entraîne une prise de poids. Ainsi, une perte de 3 kg de masse musculaire correspond à une diminution du métabolisme de base de 60 kcal par jour.

Sur jours, cela donne 9 kcal, qui ne seront pas dépensées par l'organisme. La différence sera stockée sous la forme d'un kilogramme de masse grasse! De fait, kcal as-tu perdu du poids sur yaz glucides apportent autant d'énergie que kcal de protéines. En revanche, à poids égal, ces nutriments ne se valent pas : 1 gramme de protéines apporte 4 kcal, idem pour un gramme de glucides, tandis qu'un gramme de lipides vaut 9 kcal. Pour la spécialiste en nutrition Irène Margaritis, " la question ne se pose pourtant pas en ces termes : les calories des protéines ne sont pas meilleures ou moins bonnes que celles des glucides ou des lipides.

  1. Perdre du poids en 1 semaine naturellement
  2. Commentez 1 recommandé Deux études importantes réalisées l'an dernier ont fourni plus de carburant pour un sujet particulièrement polarisant - le rôle que jouent les glucides pour nous faire grossir.
  3. Perte de poids karne ki dawa
  4. Certains ne jurent que par les régimes pauvres en matières grasses, d'autres insistent sur le fait que les glucides, les sucres ou le gluten sont à éviter absolument car ils vous empêchent, nuit après nuit, de rentrer dans vos vêtements.
  5. Le cerveau décide de notre poids, pas nous
  6. Dans le meilleur des cas, on réussit à perdre ces kilos en trop
  7. Dr lyons perte de poids columbia sc
  8. Le sport fait-il maigrir ?

L'important, c'est d'acquérir un équilibre alimentaire afin d'avoir un apport en nutriments vitamines, minéraux, fibres… satisfaisant pour éviter toute carence ".

Il n'existe pas d'aliments "amaigrissants" Régimes à base d'ananas, ou de pomme, compléments alimentaires brûleurs de graisses, boissons drainantes… Il suffirait d'avaler certains aliments ou compléments alimentaires pour maigrir.

perdre du poids avec du thé pu erh perte de poids 2 livres par jour

D'après l'analyse menée en par l'équipe de Tracey Ledoux du Baylor College of Medicine Houston, Etats-Unissi les fruits et légumes provoquent chez les personnes en sur poids ou obèses une perte de poids moyenne pouvant atteindre 7,9 kg, c'est parce qu'ils remplacent des aliments plus caloriques, et que la sensation de satiété est atteinte plus vite avec des aliments volumineux et riches en fibres. Mais, tempèrent les chercheurs, les études sur la consommation de fruits et légumes chez des enfants ou des personnes à l'indice de masse corporelle IMC normal n'ont pas induit de perte de poids significative.

Car l'efficacité des régimes est plutôt liée à la restriction calorique qu'ils impliquent.

subventions de perte de poids en Colombie-Britannique chemises de compression et perte de poids

Manger plus le matin n'aide pas à perdre du poids Contrairement à ce que dit l'adage, petit-déjeuner comme un roi peut s'avérer néfaste dans le cadre d'un régime amaigrissant. Enl'équipe de Volker Schusdziarra université de Munich a montré que les personnes prenant un gros petit déjeuner ne compensaient pas leur apport calorique en déjeunant et en dînant moins. Au contraire. Les jours où leur petit déjeuner représentait kcal, leur apport énergétique journalier était d'environ 1 kcal ; mais il dépassait les 2 kcal lorsqu'ils prenaient un petit déjeuner de kcal.

perte de poids elk Grove suppléments naturels sûrs pour brûler les graisses

En revanche, des études ont montré, en particulier chez les enfants, que l'obésité était plus fréquente chez ceux qui sautaient ce repas.