Résultats de perte de poids dhea


dr eric berg comment perdre du gras

Mais on prétend qu'elle serait également une alliée minceur! En plus d'être bonne pour la mémoire, le capital osseux, la libido, la DHEA permettrait de réduire l'obésité.

La 7-kéto™ DHEA, pour perdre du poids

Doctissimo pèse le pour et le contre de cette prétendue pilule miracle… Vous n'avez jamais entendu parler de la déhydroépiandrosterone? Mais si l'on vous dit DHEA, vous voyez immédiatement de quoi il s'agit?

Bien sûr, cette hormone stéroïde gère la perte de poids des animaux.

L'hormone de la jeunesse? A quoi sert cette hormone? C'est bien simple, on ne sait pas exactement!

Mais on manque encore de recul et de nombreux seniors restent sceptiques… Néanmoins, un argument de poids va résultats de perte de poids dhea faire pencher la balance. Mince alors! Jusqu'à présent, différentes études montraient que la DHEA pouvait avoir quelques effets sur la graisse abdominale… de rats de laboratoires!

à la maison nettoie pour perdre du poids rapidement

La question était donc, est-ce que cette hormone miracle peut agir chez l'homme? Des chercheurs américains ont donc recruté 56 seniors, la moitié recevant de la DHEA, l'autre moitié un placebo pendant six mois.

pouvez-vous manger des dattes pour perdre du poids

En s'attaquant à la graisse abdominale, cette supplémentation permettrait de lutter contre la résistance à l'insuline. De quoi s'agit-il?

La DHEA aujourd’hui, en prendre ou pas ?

D'un problème appelé le syndrome métaboliqueen forte augmentation. L'insuline, c'est l'hormone qui permet de réguler le taux de sucre dans le sang, après un repas. Elle va favoriser le stockage du glucose. Or l'alimentation et le surpoids favorisent une "résistance" de l'organisme à l'insuline, qui devient de moins en moins efficace… jusqu'à ce qu'elle ne le soit plus du tout, et c'est le diabète, lire à ce propos notre article sur l'épidémie de diabésité.

La DHEA pour réduire le tour de taille?

Or selon les chercheurs, la DHEA permettrait à l'insuline de fonctionner de manière plus optimale, diminuant ainsi les risques. En ce qui concerne ses propriétés amincissante, il est un peu prématuré pour affirmer ce nouveau bénéfice.

D'ailleurs, les auteurs sont en train de mettre sur pied une enquête de plus grande envergure, pour vérifier ces nouvelles vertus. De plus, on manque de recul sur cette hormone qui pourrait augmenter les risques de cancers hormono-dépendants et les troubles cardiovasculaires.