Science de la perte de poids


science de la perte de poids

Il faut donc progressivement faire des volumes de sport de plus en plus importants pour continuer à perdre du poids. Ce qui est cohérent avec les résultats des méta-analyses qui ont étudié le sujet : le sport ne fait perdre beaucoup de poids que lorsque les volumes sont très importants.

Le sport, inutile pour la perte de poids?

science de la perte de poids

On peut faire les mêmes observations au niveau individuel : les études montrent que les personnes pratiquant une activité physique régulière sont moins sujettes aux prises de poids et sont moins à risque de développer des pathologies métaboliques obésité, diabète….

Les études épidémiologiques de grande ampleur analysant des populations ayant perdu beaucoup de poids montrent que ce sont ceux qui pratiquent une activité sportive qui parviennent à conserver les bénéfices de leur régime sur le long terme. Sur le plan épidémiologique, difficile à dire.

Enfin, il faut bien avoir conscience que les études généralement réalisées sur ce sujet sont de courtes durées entre 6 et 36 semaines pour la plupart. Plus on a de masse musculaire, plus on dépense de calories au repos, ce qui peut faciliter la perte de poids.

science de la perte de poids

Sur le même thème :.